Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 08:54

 

Le nombre de répétition des invocations peut avoir un plus sur le résultat. On peut lire sa prière selon le nombre de fois qu' on veut, mais, celui qui respecte un certain nombre peut voir ses résultats s’améliorer. Il existe les chiffres magique et chaque chiffre à son explication et son symbolisme.

 

Nous allons justement parler des chiffres sacrés et surtout du chiffre magique : le chiffre 7.

Nul doute que Dieu aime ce qui est impaire, les musulmans peuvent s’ y reconnaître dans cette affirmation.

Dieu est l’unique dans l’islam, dont le chiffre 1.

Tu n’adoreras point d’autre Dieu que l’Unique. Telle l’une des dix commandements de Dieu.

 

Le chiffre 1

 

Le chiffe 1 signifie le commencement. Mais aussi la fin qui  continue dans l’éternité. Ne confondons pas avec le chiffre 9 qui signifie  la fin de quelque chose qui ne doit plus continuer, car, après le chiffre 9, c’ est le chiffre 0 qui suit et qui signifie le vide, le néant.

 

Le chiffre 1 est le chiffre de l’être Suprême, l’unique, sans pareil. Il symbolise le tour, le bâton dressé, la virilité de l’homme. Le 1 est un chiffre sacré et traduit la puissance divine.

 

Le chiffre 3

Le chiffre 3 est aussi un chiffre divin et sacré. Il est le chiffre un fois la dualité 2 plus le chiffre 1. Le chiffre 3 signifie quelque chose qui est abouti, qui est achevée. C’est le triangle, la sainte trinité. Une association de 3 divinités qui devient 1.

 

Voici la prière le notre père. Elle a 4 versets et symbolise la trinité pure.

 

Notre Père qui es aux cieux,
que ton Nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre nous du mal.

 Amen

 

Cette prière devrait être lue 3 fois avant la levée du soleil  pour maximiser sa puissance. Et le soir au couchée. C’est l’une des prières la puissante qui soit lorsqu’elle est lue selon les règles expliquées sur ce blog.

 

Le chiffre 7

 

Le chiffre 7 est un chiffre magique par excellence dans l’islam. Il est les 7 versets de la première sourate du coran. Voici la sourate FATHIA qui compte 7 versets.

 

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Louange à Allah, Seigneur de l'univers.
Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
Maître du Jour de la rétribution.
C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours.
Guide-nous dans le droit chemin.
Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.
Amine

 

Il est aussi les 7 jours de la semaine, les 7 branches cosmiques, les 7 chakras, les 7 vaches maigres et 7 vaches grasses vues par le prophète Joseph dans son songe, les 7 année qui furent nécessaires à Salomon pour construire son  temple.

Ce n’est pas tout ! Le chiffre 7 symbolise un travail fait qui devrait s’accomplir. Souvenez-vous de 6 jours pendant lesquels Dieu acheva le monde et l’accompli et l’établi le 7ième jour.

7 est le jour du seigneur.

 

 Vous savez presque tout du chiffre 7. Pendant vos invocations, ayez l’habitude de lire votre invocation 3 ou 7 fois. Mais, j’ai essayé le deux chiffre et je peux vous dire que pour une invocation avec insistance, comme détruire un maléfice, ou une invocation  désenvoûtement ou de protection, utilisez le chiffre 7. Il est d’ une efficacité foudroyante.

Maintenant pour une invocation  de besoin où voulez voir un souhait se réaliser, préféré le chiffre 3. D’ après mon expérience, il est plus indiqué pour réaliser les vœux.

 

NB : le chiffre 5 est un chiffre de chance, de la prospérité et de la richesse. Si vous faites une invocation concernant un gain d’argent, un jeu, lisez cette invocation 5 fois de suite, c’ est plus efficace.

 

Vous connaissez tout sur les chiffres, ne faites plus les erreurs concernant les nombres de fois que vous devez lire vos invocations.

Repost 0
Prince Karim amasco21 - dans Spiritualité
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 17:07

Nous allons parler ici de quelques règles d’or à observer pour mener à bien une invocation magique. J’entends par invocation magique ici, toute invocation dont intervient l’utilisation des esprits, des djinns, et les esprits élémentaires.

Ces esprits sont dangereux lors que le pratiquant maîtrise pas la base de la pratique. Contrairement l’utilisation des noms de Dieu qui se passe en douceur même si le pratiquant est ignorant, ici, dans la pratique de la magie évocatoire, un nom de génie non maîtrisé conduit directement à la folie.

 

Nous avons établi quelques règles élémentaires pour vous mettre dans le bain de la magie évocatoire.

 

1-     La neutralité,

La magie est un art faxinant, il faut la pratiquer avec un détachement émotif.

 

2-     Le sérieux et la volonté  

Croire en ce qu’on fait, qu’on va y arriver avec succès. Sinon, rien ne marche et rien ne se passe. C’est la force de votre esprit qui se  transforme en énergie qui provoque la réaction des éléments magiques.

 

3-     Le sacrifice

Le pratiquant doit apprendre à sacrifier son temps pour apprendre à pratiquer la magie, son art favoris. Le rituel doit se faire dans le calme et silence total.

 

4-     Ie jeun

Le magicien doit jeûner la veille de la pratique du rituel pour avoir une certaine force spirituelle et donner plus d’envergure à son rituel.

 

5-     Le bain magique

Faire un bain de purification est essentiel pour pratiquant d’une invocation. De cette façon, vous vous débarrassez de touts souillures.

 

6-     Le lieu de la pratique

C’est l’endroit ou l’espace choisi par le magicien pour faire son rituel. L’espace doit être assez grand pour lui permettre de se déplacer aisément dans son cercle magie.

 

7-     Suivre les différentes étapes du rituel

Il ne faut jamais brûler une étape pendant la pratique d’une invocation magique. Cela peut vous être fatal. Assurez vous que vous avez tout ce qu’ il faut à porter de main dans votre cercle magique.

 

8-     Remerciement

 A la fin d’une invocation, toujours remercier les énergies invoquées. Pour cela, utiliser les bougies et encens accompagner d’une prière.

 

9-     Restez Zen

Méditer au moins 10/jour,

Renforcer votre pensée positive,

Renforcer votre mental à l’aide de la visualisation et la projection dans un lieu,

Devenez le prophète.

 

 

 

 

Repost 0
Prince Karim amasco21 - dans Spiritualité
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 16:39

Découvrez ces gestes, ces omissions et ces comportements qui rendent vos invocations nulles et de nul effet.

 

Nous allons découvrir dans les  lignes suivantes les erreurs que la plupart de nous commettons avant, pendant, et après nos invocations et  lesquelles erreurs  font à ce que nos prières n’arrivent pas à bon port. Et par après, nous nous plaignons par ignorance de ce que Dieu ne nous écoute pas et ne nous exauce pas. Et  pourtant, Dieu affirme dans la  bible  que lorsque l’on frappe, on doit l’ouvrir et lorsqu’il demande on lui donne.

Dans le coran aussi, Dieu dit qu’il est avec vous vous quand vous l’invoquer et il répond à l’appel de celui qui l’appelle.

Il n’y a donc aucune raison valable pour que Dieu ne veille pas vous exaucer sauf si vous ne respecter pas les règles établies en la matière .Il s’agit des erreurs que nous commettons par omission ou par ignorance pendant notre appel lancé vers le seigneur. Il suffit de les éviter et  vous verrez que selon votre foi, vous serez plus ou moins exaucer dans les délais.

 

Maintenant, je vais vous demander  la chose suivante : « Faites vous souvent ces erreurs  pendant vos invocations ? »

 

1-     Le non respect  des règles  rudimentaires d’une invocation.

 

Pour jouer à un jeu et espérer gagner, il faut connaître les règles de ce jeu ; ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire.

Pour appliquer cette règle à la prière ou à une invocation, nous  devons respecter, les heures, l’orientation, l’habillement, le comportement à avoir avant, pendant, et après l’invocation. Nous devon aussi savoir comme  choisir une prière qui  cadre avec votre besoin et réciter votre prière et combien de fois.

Chaque élément apporte sa contribution dans l’atteinte du but comme si  on rassemble les pièces d’un puzzle pour constituer  une image parfaite.

 

2-     Le péché

 

C’est l’un des facteurs qui détruit tout travail abattu. Il ronge votre invocation pour n’en laisser qu’une épave. Mais en faite, c’est quoi le péché

Le péché est considéré comme étant un acte commis en l’encontre des règles établies selon ce que chacun croit. Dans chaque religion, il existe un ensemble des lois que chacun ce disant de cette confession se doit respecter.

Le péché en soit dépend de la croyance de chacun de nous et de sa vérité car, hormis notre religion d’enfance, chacun de nous à sa propre vérité à lui et les choses qu’il considère comme illicites.

Si dans l’islam le bœuf est une viande bien succulente, dans le bouddhisme, la viande de bœuf est proscrite car le bœuf pour eux est sacré. Le péché ici est alors relatif et donc dépend de la croyance de chacun. Chacun de nous doit alors respecter les lois de sa confession et  surtout savoir que, le péché est tout simplement le mal que l’on fait à l’autre ou à lui-même. A chacun sa religion.

 

3-     La répétition catéchistique et mécanique d’une invocation

 

Le christ dit dans Mathieu6- verset 7 que lorsqu’ on prie, il ne faut pas lire des formules déjà bâties et on ne doit pas non plus dire la même.

 

Albert Einstein a dit:" C' est de la folie de faire la même chose tout le temps et de s' attendre à un résultat différent".

 

Ceci veut dire en quelque sorte qu’on doit innover  et ne pas répéter incessamment les mêmes prières.  A chaque besoin sa prière. Il ne faut pas se camper dans une seule façon de prier.

La répétition concerne aussi la manière de réciter et  en combien de fois cette prière est répété. Mais aussi  le comportement pendant la lecture.

 

4-     La peur

 

La peur est le plus grand ennemi de l’homme. La peur de ne pas être entendu par Dieu et de ne pas être exaucer. La peur de se dire qu’on a accumulé des péchés et que Dieu ne pourra pas nous exaucer. Plus nous avons peur d’une situation, plus elle s’aggrave. Si vous avez peur d’échouer à un examen, la peur tétanise vos muscles et vous stresse de sorte que devant  une petite épreuve vous perdrez tous vos moyens. N’ayez pas peur de demander à Dieu. Lui et lui seul  mon soutien et le votre aussi. Dieu accorde sa grâce et sa miséricorde à qui il veut. Nous sommes tous ses enfants. Quelques soient le problème que nous rencontrons,  n’ayons  pas peur de le dire à Dieu même s’il le sait déjà.

 

5-     Le doute

 

Le doute, voilà ce qui nous fait échouer avant même qu’on ne commence. Le doute que votre prière est vaine, le doute que seul le pasteur peut être exaucé, le doute que Dieu ne va pas ou ne peut pas vous exaucer remet directement en cause toute votre croyance et annule automatiquement votre prière.

 

Si vous doutez de la capacité de Dieu à  écouter et à exaucer votre prière, ne prier plus. Si vous douter un seul instant en vous disant par exemple comment  Dieu fera pour vous exaucer, vous ferez mieux de vous demander comment il à fait pour établir le monde. Si ne savez pas,  Faite lui confiance et dites : « Seigneur, je n’en remets à toi car toi seul est digne de confiance ». Ayez la foi complète en ce que Dieu peut et possède tous les moyens pour vous exaucer.

 

6-     Le non précision de l’objet de votre invocation.

 

Vous devez être précis autant que faire se peut dans votre demande. Si votre demande est vague, elle sera sans objet. Ne faites  pas  une demande du genre « Je veux être riche ».C’ est vague est ne dit en rien la somme dont vous avez besoin. Si vous dites : « je veux un  5000 euros ».

 

7-     L’ignorance du but à atteindre

 

Si ne savez pas  but que vous poursuivez, comment s’aurez vous que votre prière a été exaucée ?  Est-ce que votre but est atteignable ? Par quel indice s’aurez vous que votre prière est exaucé ?

Répondez à ces questions et vous saurez quel est but final de votre invocation.

Repost 0
Prince Karim amasco21 - dans Spiritualité
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 09:10

Comment  définir le moment propice pour  faire une  prière ou une invocation pour qu’elle ait une chance de se réaliser. C’est l’une des clés de la réussite et de l’atteinte d’un but par une prière exaucée.

 

Le « quand pratiquer  » une invocation renvoie directement sur 3 volets importants. Quand pratiquer ne renvoie pas seulement à l’heure propice pour faire une invocation mais aussi  au jour, et à la constellation c’est à dire la position de la lune.

 

En temps normal, on peut faire son invocation à tout moment. Mais, paraît-il que dans les écrits, certains moments sont plus indiqués que d’autres.

 

Pour  les  croyants en un Dieu ou à un esprit saint; pour ceux-ci, voici leurs moments propices pour pratiquer vos invocations.

 

1-     Le matin avant la levée du soleil,

 

2-     Le soir après la couchée du soleil,

 

3-     Pendant la nuit à partir de 2h du matin temps universel ou à la 3ième moitié de la nuit. C’est le moment  où

beaucoup d’énergies positives sont en action. C’est aussi le bon moment pour faire  la  méditation.

 

Selon votre besoin, vous pouvez préférer un jour précis à un autre. Par exemple, pour une prière dédiée à la vente d’un objet ou au commerce, vous ferez votre prière le mercredi au lieu de jeudi. Vous pouvez aussi respecter la position de la lune au ciel.

Pour vendre un objet par exemple, vous ferez votre invocation le mercredi à 2h du matin, à la lune croissante ou pleine lune.

Pour les adeptes de la magie, pour faire une invocation, il faut faire des calculs pour déterminer l’heure inégale. C’est l’heure à laquelle l’entité  qui va intervenir  est en activité. Il faut alors déterminer avec précision l’heure exacte, la position de la lune à cette heure là, et à ce jour là.

Donc, ici, il faut l’heure inégale à laquelle l’entité est en action, son jour d’action, la position favorable de la lune. Nous consacrerons un autre article au calcule de l’heure inégale. Ne vous inquiétez pas outre mesure.

 

Par exemple, si nous voulons voir le succès dans la vente et le commerce, Nous choisirons mercredi  comme notre jour. Puis, nous aurons comme l’heure de l’invocation deux moments au choix. J’ai déjà fait ce calcul pour vous. Ce n’est pas très exact vue que les jours varient en heure. Tant tôt le soleil se couche tard, tant tôt c’est le contraire.

Soit vous pratiquerez votre invocation  entre 14h30 et 15h13.Vous avez exactement 43 minutes. Ben ce n’est  qu’un exemple.

 Bon je sais que certains d’entre vous  sont des musulmans et  la religion musulmane condamne l’astrologie. C’est un fait.

Sans empiéter dans votre foi, je dirais que tout est interdépendant. et depend  de l' angle où vous voyez  les choses. Par exemple, le jeune du mois de ramadan se fait en observant l’apparition de la lune à un mois précis:  le mois de Ramadan. Pourquoi ? Ce n’est pas de l’astrologie ? Mieux encore, les prières se font selon la variation de la position du soleil sur le ciel. N’est  ce pas les moments  propices  à lesquels Dieu et les anges sont disposés à entendre vos supplications ?

 Toutes ces observations ont-elles une influence  sur nos vies et  nos pratiques ? Oui. Dieu n’a rien laissé au hasard. Pourquoi l’accroissement lunaire, la pleine lune, ou la lune décroissante ? Allez savoir.

Repost 0
Prince Karim amascos21 - dans Spiritualité
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 10:51

 

 

Dieu, les esprits, les démons et  les dieux qui invoquer? C’est la question que la majorité de personnes  se pose .Qui exauce les prières et les invocations ? Qui est efficace ?Découvrez la réponse en lisant cet article.

 

Lorsque nous faisons une prière ou une invocation qui nous exauce ? Telle est la question qui nous tourmente. Pour certains, C’est Dieu qui exauce toutes les prières. Mais c’est qui ce Dieu à qui on demande tout ?

A chacun son esprit préféré .En fait, c’ est le résulta qui compte n’ est pas ?

 

Dieu : La source primordiale de toutes les créations

 

Les marges l’appellent l’ AKASHA, la source primordiale de toutes les créations. En elle est

Tout est issu. Tout ce qui existe et a existé réside en elle. Etant la source de toutes pensées, de toutes les choses, elle est la sphère des causes. C’ est pourquoi Dieu est infini.

Dieu est l’énergie suprême, le tout dans le tout, la quintessence de tous les alchimistes. Les musulmans l’appellent ALLah, les chrétiens l’appellent le Saint esprit .Les croyants estiment que toute invocation doit lui être adressée.

 

Les dieux et déesses

 

Il s sont considérés comme des demi-dieux. Ce sont des fragments de Dieu si on dire ainsi.   Leur pouvoir est limité dans des domaines bien précis. C’est pour quoi nous avons tellement des dieux à l’instar de Réa, Fortuna, les dieux de la prospérité et  cupidon le dieu de l’amour etc.

Celui qui les invoque lors d’une invocation sera satisfait s’il fait des rituels selon les règles de l’art. Il suffit de choisir celui qui correspond le mieux à votre désir, son heure d’action  son jour propice et le tour est joué ! Mais attention à votre santé mentale. Si vous choisissez de travailler avec eux, il faut au préalable faire des recherches approfondies à leur sujet. Certains d’entre eux sont vraiment brutaux. Néanmoins, lorsque le rituel est bien fait, le résultat est très satisfaisant.

 

Les djinns

 

Ce nom désigne des créatures que Dieu aurait créé à partir d’un seul élément : le feu et sa flamme. Ils sont doués d’une certaines intelligence imperceptibles à nos sens et qui peuvent accomplir des taches très pénibles.

Selon le Coran, il existe des bons et des mauvais djinns. Les mauvais ont pour chef le célèbre

Satan.

Pour entrer en contact avec eux, il faut être dans un état d’impureté avancé, être un sadique et un pervers.

D’ après la légende, Le Roi Salomon aurait décrypté  le shemhampharash.

C’est le manuscrit qui contenait tout leur noms, et pouvoir. Il a extrait les 72 noms de Dieu et par ricochet les 72 génies de la Kabbale. a connaissance de ces noms lui auraient donné le pouvoir sur eux et il les aurait soumis à la construction du temple de Salomon.

 

NB: Le nom  a un pouvoir. e seul fait de connaître le nom de quelque chose l’ affaibli. ’ est pourquoi le vrai nom de Dieu n’ est pas révélé dans certaine religion.

Les Njinns  peuvent   vous exaucer en un clin d’œil. Ils  sont vraiment puissants et dangereux.

 

Les  élémentaux

 

Ce sont des esprits les plus proches de nous.  Ils ont appelle les élémentaux parce qu’ils sont plus ou moins liés au 4 éléments qui constituent nature

Ce sont les esprits du Feu qu’on appelle les Nixe, les esprits de l’eau qu’on appelle les Ondines, les esprits de l’Air qu’on appelle les Sylphes, et enfin les esprits les plus proche de l’homme, les esprits de la terre qu’on appelle les Gnomes. On les trouve sous des grands rochets, les grands arbres et les montagnes.

 

Tous ces esprits symbolisent les quatre éléments de la nature qui constituent l’aimant quadripolaire.

 

Etant les esprits plus proches de nous, ils peuvent vraiment nous exaucer dans nos invocations. Pour les invoquer, il faut travailler dans un cercle magique pour éviter de se faire attaquer pendant l’invocation.

 

A chacun son esprit préféré .En fait, c’ est le résulta qui compte n’ est pas ?

Repost 0
Prince Karim maxwell
commenter cet article